À Strasbourg, un second souffle à la greffe d'îlots pancréatiques  Abonné

Par
Publié le 14/11/2016

Crédit photo : NMESSNER

Le pancréas bioartificiel donne un second souffle à la greffe d'îlots pancréatiques. Le Centre européen d'études du diabète (CEED) coordonné à Strasbourg développe le concept Mailpan, un modèle d'encapsulation des cellules pancréatiques, testé depuis 2011 au sein de sa spin-off Defymed. Cette alternative à la greffe de pancréas et à la greffe classique d'îlots issus de donneur présente l'avantage de ne pas nécessiter de traitement immunosuppresseur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte