Qui accroît sa science accroît sa douleur !  Abonné

Par
Publié le 14/11/2016
1ere de couv

1ere de couv
Crédit photo : PHANIE

Nous voici donc de retour à Munich, pour la grande réunion européenne de diabétologie de l’EASD 2016. Que de chemin parcouru depuis 12 ans, 2004-2016, surtout dans le domaine des nouvelles technologies pour traiter, vraiment et enfin, le diabète de type 1. En effet, l’avènement de pompes et de capteurs fiables durables est en train de bouleverser la vie des patients et d’en alléger les terribles fardeaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte