Essai transformé pour la canaglifozine

Quand protéger le rein devient possible

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 11/10/2019

Chez des sujets ayant un diabète de type 2 et une maladie rénale, le risque d'insuffisance rénale et d'événements cardiovasculaires est spectaculairement réduit sous canagliflozine, dès 2,6 années en médiane dans l'essai Credence (1).

Crédit photo : DAVID MACK/SPL/PHANIE

Le diabète sucré de type 2 est la principale cause d'insuffisance rénale dans le monde, mais peu de thérapeutiques sont efficaces à long terme. Dans des essais cardiovasculaires (CV) portant sur des inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose 2 (iSGLT2), des résultats exploratoires ont suggéré que ces médicaments pourraient améliorer la situation rénale chez les patients ayant un diabète de type 2 (DT2).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?