Résultat inattendu dans le diabète de type 2

Près de 25 % d’abandon précoce de l’insuline  Abonné

Publié le 17/12/2015

Crédit photo : PHANIE

L’étude rétrospective de cohorte de Roussel R. et al. présentée au congrès 2015 de l’ADA a été menée sur un échantillon aléatoire d’environ 600 000 patients enregistrés dans la base de données nationale d’assurance-maladie française, nouvellement traités par insuline (aucun traitement par l’insuline dans les 12 mois précédents). La persistance a été définie comme le fait de toujours recevoir de l’insuline (quel que soit le traitement utilisé) sans interruption durant une année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte