Entretien

Pr Bruno Dubois, hôpital de la Pitié-Salpêtrière : « Ces résultats ouvrent des perspectives de recherche très nouvelles »

Publié le 10/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Ces résultats sont-ils aussi surprenants que cela ?

Oui, c’est un papier troublant et très intéressant, qui ouvre des perspectives inattendues dans la maladie d’Alzheimer. Il n’y avait aucune donnée existante de la transmissibilité de la maladie. C’est totalement inattendu et l’information a vite circulé avant la levée de l’embargo parmi les équipes de recherche. Mais il faut bien comprendre que l’équipe de John Collinge a mis en évidence la possibilité d’une transmission de l’amylose, et non pas d’une transmission de la maladie d’Alzheimer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?