Pharmacovigilance : une nécessité pour tout nouveau médicament  Abonné

Publié le 13/06/2013

Alors que, après la FDA, l’EMEA a décidé de se pencher, à son tour, sur les risques de pancréatites potentiellement associés aux incrétines, il n’est pas inutile de rappeler que les nausées et vomissements sous incrétines sont très fréquents. Alors, comment surveiller un diabétique sous incrétine ? « Au diagnostic, tout diabétique bénéficie d’une échographie abdominale à la recherche d’une pancréatite. Mais lors de la mise sous incrétine, il n’y a pas actuellement de préconisations spécifiques. Aucun dosage d’amylase, de lipase, n’est recommandé. Faut-il néanmoins en faire ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte