Diabète gestationnel

Pense-t-on suffisamment aux diabètes MODY ?  Abonné

Par
Publié le 14/11/2016

Le MODY 2 (défaut de la glucokinase) représente 22 % de l’ensemble des MODY, contre 66 % par mutation d’un facteur de transcription nucléaire dont 61 % par HFN1A (MODY 1 + MODY 3). Le nombre de femmes ayant un DG à tester n’est que de 2,7 pour identifier un cas de MODY 2 (sensibilité 68 %, spécificité 96 %). Ainsi sur ces 2 seuls critères, 37 % des femmes minces avec DG sont des MODY 2. Cependant, faut-il les traiter si leur régulation glycémique est naturellement adaptative autour de 6 voire 7 mmol/l ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte