Pathologies et autres troubles  Abonné

Publié le 08/03/2011

Vitiligo : la pathologie paraît certaine et explique qu’il ait été suivi pendant des années par son dermatologue personnel, le Dr Klein, dont il épousera l’infirmière. « Cette affection bénigne entraîne une perte de pigmentation, et donc un blanchiment en taches, au hasard sur n’importe quelle partie du corps », précise le Pr Branchereau. Le recours à un traitement à base de cortisone, « généralisant ainsi à tout ou partie du corps les effets du vitiligo », est évoqué par le médecin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte