Pancréas bioartificiel : Defymed signe pour des cellules souches américaines

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 13/12/2016

Defymed, la spin-off du Centre européen d'études du diabète (CEED) à Strasbourg dédiée au développement du pancréas bioartificiel Mailpan dans le diabète, vient de signer un partenariat avec la société américaine Semma pour la fourniture de cellules-souches. 

Le Mailpan est une technique de macroencapsulation dont la membrane en polycarbonate laisse diffuser l'oxygène, les nutriments et l'insuline tout en restant imperméable au système immunitaire afin d'éviter le phénomène de rejet des cellules implantées.

La problématique actuelle consiste à trouver les cellules productrices d'insuline optimum à injecter dans la poche, le dispositif Mailpan ayant fait ses preuves pour la perméabilité de la membrane, assure Séverine Sigrist, présidente-fondatrice de Defymed. Le choix s'est porté sur les cellules-souches – plutôt que des cellules pancréatiques ou des cellules animales –, celles de Semma Therapeutics en particulier dont la technique paraît « la plus prometteuse », indique Séverine Sigrist.

Semma Therapeutics, implantée près du Massachusetts Institute of Technology (MIT), développe des cellules sécrétrices d'insuline dérivées de cellules-souches humaines embryonnaires, précise Séverine Sigrist. Defymed prévoit de tester le dispositif chez 5-6 patients diabétiques dans un essai dit de dérisquage à l'horizon 2019, aux États-Unis où la réglementation est plus souple qu'en France.

Avec AFP


Source : lequotidiendumedecin.fr