Microbiote et perméabilité intestinale  Abonné

Par
Publié le 27/10/2016

Une perméabilité intestinale accrue peut précéder la survenue de certains troubles métaboliques comme le diabète. Des chercheurs finlandais (2) ont retrouvé une association entre la richesse du microbiote intestinal, la consommation de certains nutriments et la concentration sérique en zonuline, un marqueur de la perméabilité intestinale. Leur travail a porté sur 100 femmes en surpoids (indice de masse corporelle de 30 kg/m2 en moyenne avant la grossesse) en début de grossesse (12 SA en moyenne).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte