Carences induites en vitamines

Metformine : gare à la cognition du sujet âgé

Par
Publié le 07/02/2020

La prise régulière de metformine peut être associée à des troubles cognitifs qui s’expliquent, au moins pour partie, par les carences induites en vitamines du groupe B. La consommation d’aliments enrichis peut les compenser.

Crédit photo : phanie

On sait de longue date qu’un pourcentage plus ou moins élevé de patients diabétiques âgés recevant de la metformine de façon durable peuvent développer des carences en vitamines – principalement en vitamine B12 – ainsi que des anémies. Cela a été confirmé dans l’étude DPP. L’hyperglycémie, en soi, peut aussi être associée à de telles carences.

La présente étude s’est intéressée aux effets de différents niveaux de glycémies (normaux à élevés) et d’un traitement par metformine sur les taux de vitamines du groupe B et sur les fonctions cognitives de sujets âgés (1).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)