Carences induites en vitamines

Metformine : gare à la cognition du sujet âgé

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 07/02/2020

La prise régulière de metformine peut être associée à des troubles cognitifs qui s’expliquent, au moins pour partie, par les carences induites en vitamines du groupe B. La consommation d’aliments enrichis peut les compenser.

Crédit photo : phanie

On sait de longue date qu’un pourcentage plus ou moins élevé de patients diabétiques âgés recevant de la metformine de façon durable peuvent développer des carences en vitamines – principalement en vitamine B12 – ainsi que des anémies. Cela a été confirmé dans l’étude DPP. L’hyperglycémie, en soi, peut aussi être associée à de telles carences.

La présente étude s’est intéressée aux effets de différents niveaux de glycémies (normaux à élevés) et d’un traitement par metformine sur les taux de vitamines du groupe B et sur les fonctions cognitives de sujets âgés (1).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)