Sur deux modèles expérimentaux de souris

L’ocytocine, « diurétique naturel », contrôlerait l’expression du syndrome autistique  Abonné

Publié le 10/02/2014
1392130182496436_IMG_122381_HR.jpg

1392130182496436_IMG_122381_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Une équipe française coordonnée par le Dr Yehezkel Ben-Ari, directeur de recherche à l’INSERM, et l’Institut de neurobiologie de la Méditerranée viennent de montrer sur deux modèles expérimentaux d’autisme que les taux de chlore neuronaux sont élevés à la naissance et le restent après l’accouchement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte