Chez l’enfant et l’adolescent

L’obésité, cause aussi de diabète de type 1 ?

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 10/06/2020

Qu’ils soient porteurs ou non d’auto-anticorps, les enfants présentant une obésité précoce sont à haut risque de développer un diabète de type 1. De quoi contribuer à expliquer l’explosion de cette maladie.

Crédit photo : Phanie

Le diabète de type 1 (DT1) voit son incidence croître dans tous les pays. Dans la relation gènes-environnement, ce sont bien les facteurs environnementaux qui semblent en cause dans cette progression. Si rien ne permet de conclure à l’heure actuelle, ont été mis en cause le statut pondéral et nutritionnel de la mère, l’absence d’allaitement maternel, l’introduction de divers aliments – en particulier les protéines de lait de vache et le gluten – les virus (entérovirus surtout), le microbiote et divers polluants. Le rôle de l’excès pondéral précoce de l’enfant est également très étudié.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)