Insuffisance rénale

Les statines ont toute leur place  Abonné

Publié le 19/09/2013

LES ANOMALIES du métabolisme lipidique sont fréquentes chez les patients atteints de maladie rénale. La prise en charge de la dyslipidémie diabétique constitue une priorité de la prévention cardiovasculaire, elle participe à l’aggravation de la néphropathie diabétique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte