Traitements hormonaux du cancer de la prostate

Les prescrire à bon escient  Abonné

Publié le 07/05/2015

Le Pr Nicolas Mottet rappelle les

« 3 indications standard indiscutables : métastases, maladies localement avancées à haut risque (associé à la radiothérapie (2)) et envahissement ganglionnaire avancé confirmé après prostatectomie radicale. La durée de l’hormonothérapie varie selon l’indication ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte