Les phénomènes sous-jacents  Abonné

Publié le 12/06/2014

L’œil est un milieu essentiellement transparent, du moins en ce qui concerne la cornée, le vitré et le cristallin, qui doivent le rester pour permettre une vision normale. Une perte de transparence, lors d’une hémorragie ou d’un œdème de la rétine, s’accompagne d’une perte de vision : il s’agit des deux principales complications du diabète au niveau rétinien. Les phénomènes mécaniques sont communs au DT1 et au DT2 mais les autres aspects physiopathologiques sont différents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte