Des études encore hétérogènes

Les boucles fermées pour le sport  Abonné

Par
Publié le 17/03/2020
La gestion insulinique lors de l’activité physique est souvent compliquée pour les diabétiques de type 1, car de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Des systèmes de gestion automatique de délivrance d’insuline seraient une aide précieuse.
Moins d'hypoglycémie et de resucrage au ski

Moins d'hypoglycémie et de resucrage au ski
Crédit photo : PHANIE

Aujourd’hui, la grande majorité des patients diabétiques de type 1 sont équipés de système de mesure en continu du glucose, ce qui facilite la pratique de l’exercice physique. « Néanmoins, le patient a toujours besoin d’anticiper pour pouvoir réduire en amont la dose d’insuline. Il doit diminuer le bolus d’insuline si l’activité physique est réalisée dans les trois heures qui suivent, sinon il doit compenser par une prise de glucides pour prévenir l’hypoglycémie », rappelle la Dr Sophie Borot (CHU de Besançon).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte