Dossier

Les agonistes des GLP-1 diminuent significativement le risque cardiovasculaire chez les diabétiques de type 2 Abonné

Publié le 19/09/2019
Les agonistes des GLP-1 diminuent significativement le risque cardiovasculaire chez les diabétiques de type 2

Un bénéfice significatif dès 3 mois de traitement
PHANIE

Les agonistes des récepteurs GLP-1 ont intégré l'arsenal thérapeutique des patients diabétiques de type 2 (DT2) depuis 10 ans en raison de leur capacité à améliorer le contrôle glycémique. Il a fallu en revanche attendre 2016 et l'étude LEADER sur le liraglutide pour mettre en évidence leurs bénéfices cardiovasculaires. Depuis, d'autres études ont montré les bénéfices d'autres agonistes. Une récente méta-analyse publiée en août dans « The Lancet » les a compilées : cette classe thérapeutique a des effets positifs sur les événements…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte