Diabète de type 2

L’EMA et le FDA réévaluent les incrétines  Abonné

Publié le 03/03/2014

L’Agence européenne du médicament (EMA) et la Food an drug administration américaine (FDA) viennent de communiquer les résultats d’une réévaluation des risques liés au traitement du diabète de type 2 par les incrétines. Ces deux revues de la littérature étaient motivées par deux études parues en 2013 qui attribuaient à ces hormones gastro-intestinales un risque accru de pancréatites et de cancer. La FDA a ainsi rassemblé les données de 250 études menées chez l’animal. Aucun effet secondaire lié au traitement n’a été rapporté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte