EDITORIAL

L’éducation thérapeutique souhaitée mais réservée à trop peu de patients  Abonné

Publié le 04/12/2012

Ce numéro du Quotidien du Médecin consacré à notre spécialité, tant pédiatrique qu’adulte, renvoie à l’approche nécessairement globale du patient, une spécificité bien connue de nos pratiques. On voit que, dans tous les domaines de nos exercices, hospitalier comme libéral, en endocrinologie comme en diabétologie, tous ceux qui ont contribué à ce numéro font référence à l’éducation thérapeutique (ETP). D’ailleurs tout le monde n’a plus que ce mot à la bouche et les DU et autres diplômes ne désemplissent pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte