Diabète de type 1

L’éducation thérapeutique en prison

- Mis à jour le 28/01/2009

TROIS DÉTENUS dans une petite salle de réunion, à la rotonde du tripôle D4, juste à côté de l’UCSA (unité de consultation et de soins ambulatoires). Ces trois hommes sont incarcérés dans le même pôle, le D4, car ils sont tous trois atteints d’une maladie chronique, en l’occurrence le diabète insulino-dépendant. Autour d’eux, quatre blouses blanches (deux infirmières, une diététicienne et un médecin), un surveillant et Ingrid Delabarre, qui dirige le quartier des courtes peines et les politiques partenariales. Ils ont également accepté la présence de deux journalistes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?