Diabète de type 2

Le premier agoniste GLP-1 hebdomadaire, prêt à l’emploi  Abonné

Par
Publié le 08/02/2016

On sait que les recherches sur les agonistes de GLP-1 ont pour objectif de prolonger le plus possible la durée de vie du GLP-1 natif qui est très rapidement dégradé. Le dulaglutide est la seconde molécule dont la durée de vie permet une administration hebdomadaire, cela à plusieurs mécanismes : fusion avec le fragment Fc de l’igG-4 qui ralentit son absorption et sa dégradation rénale ; substitution amino-acidique en position 8 de la portion analogue du GLP-1 qui lui confère une résistance à la dégradation par le DPP-4.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte