Diminution de la macroalbuminurie dans le DT2

Le lixisénatide semble protéger le rein  Abonné

Publié le 04/10/2018

Dans « The Lancet Diabetes & Endocrinology », l'étude internationale ELIXA montre que l'incrétinomimétique lixisénatide (Lyxumia) - un agoniste du récepteur GLP1 - permet de réduire la progression de l'insuffisance rénale chez les patients diabétiques de type 2 ayant une macroalbuminurie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte