Chez les diabétiques de type 1

La rétinopathie, aussi, est un marqueur du risque cardiovasculaire

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 01/03/2019
rétinopathie

rétinopathie
Crédit photo : Phanie

On sait, depuis des décennies déjà, que la présence d’une néphropathie (ND) chez un sujet porteur d’un diabète de type 1 (DT1) est un marqueur majeur de risque cardiovasculaire (MCV) et de mortalité. Les choses sont moins claires en ce qui concerne la rétinopathie (RD).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?