Clinique, TSH, échographie, cytologie

La prise en charge d’un nodule thyroïdien

Publié le 28/09/2009
- Mis à jour le 28/09/2009
1276107045F_600x_88089_IMG_19436_1254201812025.jpg

1276107045F_600x_88089_IMG_19436_1254201812025.jpg
Crédit photo : S Toubon

Prédominance féminine

La prévalence des nodules thyroïdiens est variable selon le mode de découverte : 2 à 8 % à la palpation, 15 à 40 % à l’échographie, 20 à 60 % à l’autopsie. À ce jour, l’intérêt clinique de la découverte de lésions inférieures à 1 cm n’est pas démontré. L’incidence des nodules thyroïdiens augmente avec l’âge et on constate une prédominance féminine (rapport femme/homme : 2 à 3). Une carence iodée, même modérée, augmente cette incidence ainsi que l’exposition aux radiations ionisantes pendant l’enfance.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?