Un bénéfice chez les femmes obèses

La perte de poids améliore l’incontinence urinaire

Publié le 28/01/2009
- Mis à jour le 28/01/2009

VOILÀ UN ARGUMENT de plus pour encourager les femmes enrobées à maigrir ! On savait déjà qu’en cas de surpoids le fait de mincir protégeait du risque de diabète de type 2, d’hypertension artérielle et de dyslipidémie. Une équipe de l’Université de San Francisco vient de montrer que la perte de poids diminue également les fuites urinaires. L’amaigrissement serait ainsi en passe de devenir le traitement de première intention de l’incontinence urinaire chez les femmes obèses.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?