Après chirurgie métabolique

La délicate prédiction de la rémission du diabète

Par
Patrice Darmon -
Publié le 21/11/2019
Réussir à prédire la rémission du diabète de type 2 après chirurgie bariatrique permet de donner une information éclairée au patient et lui proposer un suivi personnalisé. Les scores sont assez fiables à court terme, moins après en raison de trajectoires complexes.
Peut-on raisonnablement opérer des personnes moins obèses?

Peut-on raisonnablement opérer des personnes moins obèses?
Crédit photo : phanie

La chirurgie bariatrique (ou métabolique) occupe une place croissante dans la stratégie de prise en charge du patient diabétique de type 2 (DT2) souffrant d’obésité. En France, elle peut être proposée en cas d’obésité grade 2 (IMC entre 35 et 40 kg/m2) et de grade 3 (IMC supérieur à 40 kg/m2). Ailleurs, elle peut aussi être envisagée chez les patients présentant une obésité de grade 1 (IMC entre 30 et 35 kg/m2) présentant un diabète insuffisamment équilibré malgré un traitement antihyperglycémiant bien conduit.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?