Hypoglycémies induites par l’insuline

La contribution des arythmies aux décès

Publié le 17/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Depuis

une décennie les hypoglycémies, sévères en particulier, sont fortement suspectées d’être la cause directe ou indirecte de décès chez les diabétiques de type 2 (DT2) (1,2). Ce sujet est au cœur des débats depuis et a grandement influencé la déclaration ADA-EASD – et par conséquent les recommandations de la HAS en ce qui concerne le choix des objectifs et des moyens de traitement des DT2 surtout les plus fragiles (3).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?