Lutte contre l’insulinorésistance

La bêta-arrestine-2, une cible thérapeutique potentielle

Publié le 07/01/2009
- Mis à jour le 07/01/2009

PRÉSENTÉ DANS « Nature », un travail apporte des éléments de décryptage moléculaire qui devraient permettre de mieux comprendre la pathogénie du diabète de type 2. Surtout, ils pourraient offrir la possibilité d’étudier de nouvelles stratégies thérapeutiques et préventives pour lutter contre l’insulinorésistance.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?