Hypoglycémies au volant

Informer plus les conducteurs!  Abonné

Publié le 17/09/2015

Les recommandations de la Driver Agency and Vehicle Licensing Royaume-Uni (DVLA) sur la conduite automobile des diabétiques ont récemment changé, et illustrent le constat : il existe une augmentation du risque hypoglycémique sous certains traitements chez les diabétiques de type 2 (DT2).

Une étude britannique visait à explorer la fréquence des hypoglycémies modérées (HM) et sévères (HS) chez les conducteurs ayant un DT2 et leur niveau de conscience de ce qu’il convient de faire dans ce domaine (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte