Cinq diabètes de type 2, et peut-être davantage

Il est temps que la diabétologie entre dans l'ère de la médecine de précision  Abonné

Par
Publié le 17/03/2020
Le diagnostic de diabète de type 2 a été démembré en 5 clusters, avec autant de mécanismes pathogéniques et de risques de complications différents. Tous ces patients ne réagissent pas de la même façon aux traitements. Il faut en tenir compte pour arrêter de prescrire ce qui ne marche pas. C'est l'observance, l'inertie thérapeutique et les coûts de santé qui sont en jeu.
6 à 10 % des diabètes de type 2 n'en sont pas

6 à 10 % des diabètes de type 2 n'en sont pas
Crédit photo : phanie

Le diabète est une affection hétérogène associée à de grandes variations dans la pathogénie, la vitesse de progression de la maladie et les complications. La classification simple et même simpliste en diabètes de type 1 ou type 2 (DT1, DT2) ne peut plus répondre à une telle hétérogénéité. Des efforts doivent être faits pour améliorer la classification des diabètes, tant pour mieux cerner leur risque de complications que pour permettre une réelle individualisation des traitements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte