Risque de diabète de type 1 chez l’enfant

Gluten : peut-être bon, peut-être mauvais

Par
Publié le 09/03/2018
gluten

gluten
Crédit photo : PHANIE

Nombre de nos concitoyens excluent aujourd’hui le gluten de leur alimentation, alors même qu’ils ne souffrent pas de maladie cœliaque. La blogosphère fourmille de témoignages et de controverses, mais majoritairement le gluten fait partie des parias, avec les OGM, l’huile de palme, etc. Il fait l'objet de l’une des principales phobies alimentaires d'exclusion (régimes « sans »). On tend en fait à confondre son rôle pathogène dans l’authentique maladie cœliaque avec des effets prétendument nuisibles pour la population générale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)