Fin des pompes implantables MiniMed : patients et médecins face à l'absence d'alternatives  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 22/11/2019

En 2020, la société Medtronic arrêtera définitivement de fabriquer les pompes implantables MiniMed destinées aux patients diabétiques de type 1 mal contrôlés par d'autres dispositifs. Les patients concernés et leurs médecins alertent sur les conséquences pour leur santé d'une telle décision.

Crédit photo : Phanie

En juin 2020, la société Medtronic arrêtera de fabriquer la pompe implantable MiniMed 2007D (MIP). Actuellement, 350 patients dans le monde en bénéficient, dont 250 en France. « Si le traitement par pompe implantable cesse, nous serons confrontés à court ou moyen terme à des complications très graves, voire fatales », s'inquiète Sabine Guérin, diabétique de type 1 et porteuse d'une pompe MIP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte