Erratum  Abonné

Publié le 12/06/2014

Dans notre numéro bilan Diabétologues-Endocrinologues n°9289 du 16 décembre 2013, il fallait lire dans l’article maladie de Cushing page 6 à propos du pasireotide : « il nécessite une surveillance glycémique rapprochée car il a été rapporté 40 % d’hyperglycémie et 18 % de diabète dans l’étude à l’origine de l’AMM », et non 65 et 29 % respectivement comme il a été indiqué. Toutes nos excuses à nos lecteurs pour cette erreur regrettable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte