Une validation par des cohortes en vraie vie

Épreuve réussie pour la mesure continue en pédiatrie

Par
Pr Serge Halimi -
Publié le 07/02/2020

Une vaste cohorte multicentrique montre que la mesure continue du glucose réduit les acidocétoses et les hypoglycémies, y compris sévères, chez les enfants diabétiques de type 1, avec un meilleur contrôle glycémique.

Crédit photo : phanie

La mesure continue du glucose (MCG ou capteur) est de plus en plus utilisée, chez des sujets porteurs de diabète de type 1 principalement (DT1). Ses effets favorables ont été enregistrés : par rapport à l’autosurveillance glycémique, elle apporte un meilleur contrôle glycémique et moins d’hypoglycémies non sévères, tant sous insulinothérapie multi-injections que sous pompe à insuline. Mais ces données concernent souvent des patients DT1 très sélectionnés et de petites séries, et ne mentionnent que peu les acidocétoses (KA) et les hypoglycémies sévères (HS).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)