Surmortalité de la population diabétique de type 1

Encore beaucoup de travail à faire sur les risques identifiés  Abonné

Publié le 21/05/2015

Il est bien établi depuis longtemps que le diabète de type 2 (DT2) augmente de façon importante la mortalité et notamment d’origine cardiovasculaire, avec un risque vasculaire globalement 2 à 3 fois plus important que pour un individu non diabétique du même âge. Les chiffres sont nettement moins bien connus pour ce qui concerne le diabète de type 1 (DT1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte