Diabète de type 2 : le liraglutide désormais autorisé à partir de 10 ans

Par Nordine El Bartali
Publié le 05/07/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament vient d’autoriser Victoza (liraglutide) dans le traitement du diabète de type 2 chez les enfants et adolescents âgés de 10 ans et plus, en Europe. Jusqu’alors, Victoza était uniquement autorisé dans le traitement du diabète de type 2 chez les adultes.

Dans un communiqué de presse publié le 28 juin 2019, l’Agence recommande l’extension de l’indication de ce médicament, qui est déjà effective aux États-Unis depuis une vingtaine de jours. En France, les deux seules options thérapeutiques pour les jeunes patients atteints de diabète de type 2 étaient la metformine et l’insuline.

Le principe actif de Victoza, le liraglutide, est un incrétinomimétique, un agoniste du récepteur du GLP-1 qui agit de la même manière que les incrétines. L’efficacité et l’innocuité de Victoza chez les enfants et les adolescents ont été évalués dans une étude contrôlée randomisée versus placebo chez 134 patients atteints de diabète de type 2 âgés de 10 à 17 ans.

Les résultats de l’étude ont montré que les patients traités par Victoza, avec ou sans insuline, présentaient une réduction plus importante du taux d’hémoglobine glyquée. En revanche, cette efficacité était associée à davantage d’événements indésirables gastro-intestinaux.

Nordine El Bartali

Source : lequotidiendumedecin.fr