Un diagnostic peut en cacher un autre

Diabète atypique : et si c’était un cancer du pancréas ?

Par
Publié le 09/11/2017
cancer pancréas

cancer pancréas
Crédit photo : PHANIE

De pronostic particulièrement défavorable, les cancers du pancréas sont vraisemblablement diagnostiqués trop tardivement, alors que leur expression clinique empêche de leur opposer une thérapeutique efficace. Seule une infime minorité est détectée à un stade encore curable.

En Europe, environ 104 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2012 et approximativement le même nombre de personnes en est décédés. Au niveau mondial la même année, on a estimé à 338 000 cas de cancers du pancréas diagnostiqués et 330 000 personnes en sont mortes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)