Des recommandations entre deux eaux

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 25/03/2019

« En 2017, l’American Heart Association s’était prononcée en faveur de la supplémentation en oméga 3 (1 g/j d’EPA et DHA) dans les situations de prévention cardiovasculaire secondaire, mais pas en prévention primaire, où seule la consommation de poissons [ndlr : par ailleurs bonne source de protéines pauvre en acides gras saturés] deux fois par semaine était préconisée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?