Diabète et insuffisance cardiaque

Des mécanismes en jeu aux stratégies de prévention  Abonné

Par
Publié le 15/06/2017
diabète

diabète
Crédit photo : Phanie

L’étude de Framingham a été la première à démontrer que le diabète est un facteur de risque indépendant d’insuffisance cardiaque, augmentant, par rapport aux sujets non diabétiques, son incidence de 2,4 fois chez l’homme et de 5 fois chez la femme, relation persistante après ajustement sur l’âge, la présence d’une hypertension artérielle, d’une obésité, d’une dyslipidémie et d’une coronaropathie. Ces données ont depuis été confirmées par plusieurs larges études épidémiologiques.

Un facteur de risque indépendant

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte