Des jeux aux gains non garantis  Abonné

Publié le 12/06/2014

Est-il possible de s’instruire en s’amusant ? La question est posée et la réponse est sans doute : oui, mais … Le gain métabolique n’est pas pour autant garanti ! Le Dr Mickaël Joubert (Caen) a présenté les résultats de l’étude multicentrique LUDIDIAB qui a évalué l’apport du serious game interactif « l’affaire Birman » chez 47 adolescents (13,9±2,1 ans), HbA1c 8,4 ± 1,3 % (abstract O52). 47 % de ces jeunes gens ont fait une seule partie complète mais 20 % d’entre eux n’ont finalement pas joué. Les patients étaient, dans l’ensemble, satisfaits de ce jeu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte