Rétinopathie diabétique

De nouveaux regards  Abonné

Publié le 12/06/2014
1406292321527039_IMG_130960_HR.jpg

1406292321527039_IMG_130960_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’œdème maculaire (OM) et la maculopathie constituent la principale cause de malvoyance et touchent 7 % des sujets diabétiques soit environ 180 000 personnes en France, essentiellement des DT2. Pour ceux chez qui l’ischémie est le phénomène essentiel initialement, on peut dire que plus elle est sévère, plus un OM risque d’y être est associé. La rétinopathie non proliférante peut être sévère mais aussi minime.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte