Diabète de type 2

De l’initiation d’une insulinothérapie basale en 2017

Par Patrice Darmon
Publié le 29/05/2017
- Mis à jour le 29/05/2017

Toutes les recommandations préconisent de commencer par une injection quotidienne d’une insuline d’action prolongée (« basale »), avec de petites doses au début, en association avec la metformine et parfois d’autres antihyperglycémiants. L’insuline basale permet d’inhiber la production hépatique nocturne de glucose et de corriger les glycémies trop élevées au réveil. Bien conduite, l’insulinothérapie basale entraîne une translation vers le bas de l’ensemble des glycémies de la journée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?