La diabétologie en médecine générale

Association insuline basale et agoniste des récepteurs du GLP-1 : pour quels bénéfices ?  Abonné

Par
Patrice Darmon -
Publié le 26/01/2017

Si les recommandations 2013 de la HAS ne donnent aucune indication sur le profil des candidats à une telle combinaison ni sur les modalités optimales de son utilisation - hormis un sibyllin « cette association relève d’un avis spécialisé » (1) à, la version réactualisée en 2015 de la prise de position de l’ADA et de l’EASD se montre bien plus précise (2).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte