La vitamine D

Entre réalité et fantasmes  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 14/06/2018
vita D

vita D
Crédit photo : PHANIE

Le seul rôle démontré de la vitamine D est celui sur le système ostéo-articulaire, en particulier le rachitisme. Dans les autres domaines, on a des présomptions sur son effet éventuel dans les maladies cardiovasculaires, neurodégénératives, le diabète, le cancer, etc. « On constate fréquemment des taux abaissés de vitamine D dans ces pathologies, mais aucune étude d’intervention n’y a réellement démontré le bénéfice d’une supplémentation », commente la Pr Marie-Thérèse Leccia (Grenoble).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte