Dermatite atopique

De nouveaux espoirs thérapeutiques  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 19/12/2019
Outre le dupilumab, développé par Sanofi et Regeneron, d'autres anticorps monoclonaux ainsi que des inhibiteurs de JAK bénéficient d'études cliniques prometteuses.
Les généralistes de ville doivent informer leurs patients de cette nouvelle option thérapeutique

Les généralistes de ville doivent informer leurs patients de cette nouvelle option thérapeutique
Crédit photo : Phanie

Dans la dermatite atopique (DA) modérée à sévère, la grande actualité de 2019 concerne la mise à disposition de Dupixent (dupilumab) en France, pour les patients adultes nécessitant un traitement systémique. Le dupilumab est indiqué en seconde intention, en cas d’échec, d’intolérance ou de contre-indication à la ciclosporine. Cet anticorps monoclonal bloque la signalisation de l’IL-4 et l’IL-13 : deux cytokines de type 2 impliquées dans la DA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte