Chirurgie abdominale

À Lyon, le syndrome de casse-noisette désormais opéré au robot  Abonné

Par
Publié le 24/09/2018

Assis à sa console, les doigts posés sur des manettes, le Dr Sébastien Crouzet, chirurgien urologue à l’hôpital Lyon sud, opère une patiente de 26 ans souffrant du syndrome de casse-noisette ou syndrome de compression de la veine rénale gauche (VRG).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte