Accompagner la chirurgie bariatrique  Abonné

Publié le 25/10/2012

La chirurgie bariatrique ne s’adresse qu’aux personnes majeures dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40, ou supérieur à 35 et présentant au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée par la chirurgie : diabète de type 2, hypertension artérielle, syndrome d’apnées obstructives du sommeil, troubles respiratoires sévères… Et en deuxième intention, si l’obésité est installée et après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6 à 12 mois, en l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de main

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte