Agents de réversion des AOD

Un antidote du dabigatran disponible en cas d'urgence

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 21/06/2018
antixa

antixa
Crédit photo : Phanie

Les anticoagulants oraux directs (AOD), qu’il s’agisse du dabigatran (anti-IIa) ou des antiXa (rivaroxaban et apixaban) sont aujourd’hui très largement utilisés en première intention à la place des antivitamines K. Et s’ils sont prescrits à doses fixes, sans surveillance biologique, le risque de survenue d’une hémorragie majeure ou la nécessité de réaliser un geste chirurgical en urgence ont conduit à développer des antidotes spécifiques.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?