Contrôle tensionnel

Les avantages d’une association fixe avec un sartan  Abonné

Publié le 11/06/2012

LE POURCENTAGE d’hypertendus traités contrôlés est encore loin d’être satisfaisant. Dans ce contexte, il existe un rationnel fort pour choisir un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II (ARA II) en première intention (recommandations ESH/ESC et NICE). En effet, l’hyperactivité du système rénine-angiotensine est un facteur de risque majeur d’apparition d’une microalbuminurie avec l’HTA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte